Ouverture d’une nouvelle classe pour les 2.5-6 ans en janvier 2023 !

LES PETITS PLUS AU PAYS DES CONTES

1 Déc, 2022

Chers parents,

Dans le prolongement du travail entamé en septembre et octobre nous continuons avec les enfants de moyenne et grande section les activités autour du geste d’écriture selon la méthode de Danièle DUMONT :  tonifier la main, plier le pouce, positionnement des doigts sur le crayon, mobiliser les doigts pour l’écriture, savoir se positionner pour écrire, savoir déplacer son bras, …

Ils investissent plus souvent le matériel Montessori des formes à dessin.

L’étagère du mois, a été celle des petites expériences scientifiques. Les enfants sont fans des plateaux, et aiment manipuler du matériel pour réaliser des expériences scientifiques. Certains vont observer, constater et expérimenter le lien de cause à effet. D’autres vont être surpris et impatients de reproduire le phénomène par eux-mêmes. Cela leur donne une forme de pouvoir et de maîtrise sur les éléments qui les fascine. Les enfants de 3-6 ans posent rarement des questions sur la cause du phénomène physique, ce n’est pas vraiment le moment de l’expliquer. La curiosité pour la relation de cause à effet viendra plus tard vers 5-6 ans, et sera approfondie à travers de nouvelles expériences vers 6-12 ans.

Voici les expériences présentes dans l’ambiance :

  • Les objets qui flottent ou qui coulent
  • Le courant électrique
  • Le magnétisme (divisé en 3 plateaux différents) :
    • Aimant et limaille de fer
    • Limaille de fer cachée dans le sable à récupérer avec un aimant
    • Les objets magnétiques ou amagnétiques

Le mois de novembre a été riche en activités sensorielles pour tous les niveaux. Les plus jeunes ont manipulé les emblématiques Tour Rose et Escalier Marron pendant que le moyens / grands ont plongé dans la géométrie plane avec le cabinet de géométrie et les triangles constructeurs.

Concernant le cabinet de géométrie, dans un premier temps, l’exploration est sensorielle et se fait comme un puzzle : toucher, manipuler, encastrer. Dans un deuxième temps, nous abordons le vocabulaire qui va avec. Par exemple le premier tiroir se compose de 3 formes : cercle, carré, triangle.

Pour permettre aux enfants de s’approprier les formes planes et les solides les plus courants, le cabinet de géométrie et les volumes bleus possèdent le grand avantage d’isoler un objectif par activité ce qui offre une grande clarté cognitive : l’attention des enfants se focalise sur une seule connaissance, ce qui facilite l’apprentissage.

Grâce à ce travail les enfants vont réaliser qu’autour de nous, tout est géométrique : les bâtiments, la plupart des objets … Il est donc passionnant pour les enfants d’avoir l’opportunité de s’approprier les formes qu’ils perçoivent dans leur environnement, en les manipulant et en les nommant. Ils peuvent ensuite « relire » le monde extérieur, et en parler, avec davantage de précision, ils s’aperçoivent par exemple que les fenêtres sont rectangulaires, que l’œuf de la poule possède une forme ovoïdale et que les cornets de glace sont en fait des cônes et que l’escalier marron est composé de 10 parallélépipèdes rectangles ! À vous de jouer à la maison, dans la rue pour échanger avec eux sur tous ces détails géométriques !

Le mois de novembre est passé tellement vite et les enfants ont été ravis et enthousiastes à l’idée que le thème de ce mois, les contes, sera aussi le thème de décembre en vue de vous préparer une surprise pour notre spectacle de fin d’année, 16 décembre matin !

Pour enrichir la découverte de ce thème, nous avons eu la chance de découvrir un objet qui a émerveillé les enfants : un butaï japonais. Le Butaï, littéralement « scène » en japonais est un petit théâtre en bois où l’on raconte des histoires en faisant défiler des illustrations appelées Kamishibaï devant les enfants… Nous avons ainsi découvert une version du Chat botté et de la belle au bois dormant.

Pour découvrir les contes, nous avons fait beaucoup de lectures différentes pour nous imprégner de l’ambiance, du rythme, des images qu’ils dégagent et aussi de la morale de chacun d’entre eux !

Nous avons lu une version très chaleureuse et bienveillante du Petit Poucet : Comment le Petit Poucet a semé des graines en jetant des cailloux. Nous avons appris à nous méfier de notre peur et de ce qu’elle nous fait imaginer avec l’histoire Kamishibaï « La peur a de grands yeux » de Ekaterina Ivannikova. Nous avons aussi découvert les versions plus connues des contes de Peau d’Âne, de Raiponce, de la Belle et la Bête, de Cendrillon, Les Musiciens de Brême, Le Petit Chaperon Rouge, Tom Pouce, Poucette, Peter Pan, La Flute enchantée, Les folles saisons.

Tout au long du mois, nous avons décortiqué ces contes. Comment sont-ils organisés ? Un début avec la phrase « Il était une fois ». Un milieu : les personnages vivent uns situation problématique/un drame et vont devoir chercher des solutions pour s’en sortir et une fin avec les mots « et ils vécurent heureux ». Nous avons identifié les personnages récurrents des contes : enfants, sorcières, fée, loups, animaux parlants, princesses et rois, princes charmants, dragons … Pour écarter de ce style littéraire les supers héros, dinosaures, pirates et aussi, plus difficile, comprendre qu’il existe vraiment (encore aujourd’hui) des rois, des reines et des princesses … Mais toujours pas de licornes ni de dragons … Même si certains aimeraient beaucoup !

Les enfants se sont amusés à créer des personnages imaginaires et nous avons approfondi cet exercice avec un atelier dessin animé par Guillaume (Luigi) qui a proposé aux enfants une technique intéressante et très amusante pour inventer des personnages, le cadavre exquis : Un groupe d’enfants dessine une tête de monstre ou autre personnage imaginaire, avec un cou en haut de la feuille. Il plie la feuille de manière à cacher la tête mais à laisser dépasser les traits du cou. Puis il passe la feuille à un autre groupe d’enfants qui continue le dessin à partir des traits. Les dessins sont exposés dans l’atrium !

Ce mois-ci nous avons fait un voyage imaginaire en Colombie avec Cristina (Amael) et Claire (Alice) qui nous ont fait découvrir ce magnifique pays, avec ses spécificités géographiques, sa faune, sa flore, sa culture. Les enfants ont pu déguster une boisson traditionnelle et colorier des jolies maisons colorées colombiennes.

En début de mois nous sommes allés au cinéma voir La Farandole des Couleurs. Ces courts métrages ont soulevé des questions très intéressantes chez les enfants qui nous ont amené à parler des émotions, de leurs différents noms selon l’intensité, de ce qu’elles produisent dans notre corps, dans notre cœur et dans notre tête et surtout de la nécessité de les écouter pour comprendre qu’un besoin n’est pas satisfait.

Nous avons aussi continué à observer la nature en automne et l’arrivée de l’hiver lors d’une sortie au parc Blandan.

Laure (Jonnie) et Delphine (Olympe) ont préparé un chemin sensoriel d’automne pour les enfants qui ont pu après un petit échauffement/massage de pieds, marcher sur différents éléments naturels puis échanger sur leurs sensations et ressentis. Les branches, les pommes de pin et les épines de sapin sont agréables malgré apparences !  Un beau moment, très apprécié par les enfants et l’équipe, merci !

Rendez-vous donc en décembre avec l’approfondissement de notre thème sur les contes et animaux imaginaires et un spectacle que les enfants ont déjà commencé à préparer ! Mais Chut, nous ne vous en dirons pas plus pour le moment. Il faudra patienter jusqu’au vendredi 16 décembre à 9H00 !

Petites citations inspirantes pour le mois :

Le planning du mois de décembre

 

Autres articles

A LA DECOUVERTE DE LA FERME ET DE SES ANIMAUX!

A LA DECOUVERTE DE LA FERME ET DE SES ANIMAUX!

Chers parents, Voici notre première newsletter de l’année scolaire 2022- 2023. Une belle rentrée, zen, joyeuse où nous avons vu les enfants de première année investir avec intérêt et envie leur nouvel environnement et les premières présentations. Dès les premières...