Il reste des places pour le club vacances du 10 au 21 avril

Carnaval chez les Hirondelles et les Mésanges

28 Fév, 2023

Chers parents,

Les enfants de l’école sont à l’âge de ce que Maria Montessori appelait la période sensible de l’ordre. Une période sensible est une période pendant laquelle un enfant peut apprendre très rapidement et avec plaisir. Le rôle des éducateurs (parents, enseignants) est de repérer ces phases afin de proposer à l’enfant un environnement et des activités adaptées. L’ordre extérieur permet à l’enfant de construire un ordre intérieur serein. Vous comprenez ainsi pourquoi les enfants sont arrivés, aux vacances de février, épuisés par ce mois de janvier qui leur apportait tant de changement et de nouveauté !


Cela peut paraître paradoxal mais durant la période sensible de l’ordre, l’enfant va faire preuve de désordre. Si l’environnement n’est pas adapté́, il sera angoissé et sa frustration pourra être interprétée, à tort, comme un caprice (quel mot terrible à l’âge des enfants de notre école !).
Maria Montessori écrivait : « Les jeunes enfants éprouvent un amour caractéristique pour l’ordre ». L’ordre permet à l’enfant de comprendre son environnement et de s’orienter au sein de ce dernier. Il peut alors organiser et établir des relations entre les innombrables images et expériences qu’il accumule au cours de la journée. Par exemple, pour un enfant très jeune, une constance dans les soins prodigués, lui permettra de construire son ordre intérieur, c’est-à-dire de prendre conscience des différentes parties de son corps et de leur position. Charlotte POUSSIN écrit : « C’est l’ordre qui permet à l’enfant d’avoir une sécurité de base ».
La sensibilité à l’ordre est provisoire (0 à 6 ans) et disparaît avec l’âge pour laisser place aux périodes suivantes. Elle est néanmoins cruciale, car elle constitue un des socles du développement de l’enfant.

 

A la lumière de ces explications, vous comprenez tout le travail accompli par les enfants pendant cette période de janvier et février : intégrer une école pour la première fois, se séparer de ses parents pendant la journée, intégrer un groupe, découvrir un nouvel environnement rempli de nouveaux objets, intégrer des règles de vie, accepter que des nouvelles personnes présentent du matériel, manipuler du matériel comme cela m’a été présenté, travailler (eh oui, les enfants dans notre école travaillent … n’insultons pas leur intelligence, ils travaillent en y prenant du plaisir comme lorsqu’ils jouent), gérer la frustration de ne pas pouvoir toucher à tout quand je le veux, gérer la frustration de ne pas pouvoir prendre le matériel qu’un autre enfant manipule alors que l’envie est grande, tenir mon corps tranquille pendant la période de travail, … La liste est encore longue !

 

 

Chez Les Hirondelles, pour accompagner ce grand travail d’adaptation l’équipe a pris le temps de présenter le cadre, le matériel à chaque enfant, et rappeler encore et encore le cadre … A la maison vous pouvez prendre le temps de discuter avec vos enfants du fonctionnement de l’école, du matériel qu’ils manipulent, celui qu’il préfère, celui qui a été présenté dans la journée ou de ce qu’ils ont préféré dans leur journée.

Chez les Mésanges, les premières semaines l’équipe s’est retrouvée confrontée à ce mécanisme bien connu de la résistance au changement : pour nous adulte en premier lieu, et pour les enfants. Nous avons dû reposer le cadre pour que chacun retrouve sérénité pour travailler… Et quel travail ! Entre les enfants qui entrent dans la lecture, ceux qui ont fait des pas de géant en écriture, ceux qui se sont plongés avec engouement dans le matériel sensoriel surtout avec les triangles constructeurs et la table de Pythagore, les puzzles et les boites de géographie retiennent longtemps un grand nombre d’enfants qui découvrent avec émerveillement des images du monde qui les entoure.

Pendant les vacances de février, nous avons pris le temps de nous poser et de discuter de ce que nous avions vécu tout au long du mois de janvier : nos joies, nos déceptions, nos difficultés. Partant des constats posés, nous nous sommes fixés un objectif : faire une pause/pose et prendre le temps. Jusqu’aux prochaines vacances nous souhaitons prendre le temps.

  • Que les enfants prennent le temps de manipuler en conscience le matériel pour progresser en sérénité (nous avions observé que les enfants prenaient vite le matériel sans s’asseoir complètement et correctement à table pour faire une activité rapidement sans aller vraiment au bout, sans vérifier le résultat).
  • Des temps de pause et de méditation, yoga pour respirer, oxygéner notre cerveau et notre corps, faire redescendre le rythme effréné des mois de janvier/février. Pour entrer dans ce rythme serein, nous avons découvert un beau livre « Attends Miyuki » et pris le temps de discuter de leurs besoins pour se sentir bien dans la classe. Les idées sont arrivées rapidement et nous allons les mettre en action dans les jours à venir. A la maison, autant que possible, vous pouvez prolonger avec des temps de lectures offertes, des temps de méditation, vider les agendas de quelques activités qui viennent surcharger les têtes et les corps, …

En février, Amandine (Oscar) est venue à l’école pour un shooting photo, c’est toujours de bons moments et nous la remercions chaleureusement pour ce travail et ces beaux souvenirs.

Le carnaval fut une journée exceptionnelle pour les enfants et l’équipe, un vrai bonheur, nous avons eu encore cette année beaucoup de créativité dans les costumes, bravo !

Les Mésanges ont chanté:

On écrit sur les murs

La danse des esquimaux

Petits flocons blancs 

Days of the week

Les Hirondelles ont chanté:

La semaine des canards

Hello

Le mois prochain, nous nous transformerons en géologues à la découverte des pierres, roches et minéraux.

Pour la première semaine de mars, pour la classe des mésanges, nous aimerions que chaque famille apporte une pelote de laine, et pour les 2 classes, nous allons avoir besoin d’une boîte à œuf de 12 (vide) avec rabat par enfant. N’hésitez pas à apporter de jolies pierres qui peuvent être prêtées pour que les enfants puissent en découvrir une grande variété.

Pete the Cat, la mascotte de la classe des Hirondelles a commencé ses aventures de week-end en famille !

Après les vacances de févier, la classe des Hirondelles a eu la surprise de découvrir un nouvel élève! Nous vous présentons Zebulon le poisson!

En mars les Hirondelles commencent également les « Show&Tell » tous les vendredis. Pensez à regarder attentivement le calendrier, les prénoms des enfants concernés y sont notés. Pour rappel, il s’agit d’un petit exercice de communication où l’enfant va sélectionner un objet de chez lui (livre, jeu, vêtement, souvenir de vacances ou autre trésor) qui lui tient à cœur et qu’il va présenter à la classe.

Nous allons avoir besoin de chaperons pour nous accompagner lors de 2 sorties, merci de vous rapprocher de l’équipe si vous souhaitez nous accompagner. Idéalement 4/5 par classe.

  • Le 17/03, les deux classes iront au parc Blandan, départ de l’école à 9h15, retour à 12h.
  • Le 28/03 la classe des Mésanges ira à la bibliothèque de la Guillotière, départ de l’école à 9h15, retour à 12h.

Bien à vous,

Les Petits Plus.

 

Autres articles

Il était une fois les Petits Plus

Il était une fois les Petits Plus

En novembre et décembre, les enfants ont découvert une multitude de contes et de versions différentes de ces derniers. Ils ont continué leur travail créatif autour des animaux imaginaires et de la structure des contes. Hélène, la maman d’Arthur, est venue animer un...

LES PETITS PLUS AU PAYS DES CONTES

LES PETITS PLUS AU PAYS DES CONTES

Chers parents, Dans le prolongement du travail entamé en septembre et octobre nous continuons avec les enfants de moyenne et grande section les activités autour du geste d’écriture selon la méthode de Danièle DUMONT :  tonifier la main, plier le pouce, positionnement...